« Twin Towers contre effets de serre : le match ! | Accueil | P2P - Joueb - Web sémantique - Forum : même combat ! »

Kill Bill III en exclusivité mondiale !

- M’sieu Monfils, j’voudrais tourner un film, est-ce que j’aurai des subsides de la Région wallonne ?
- Faut voir. Pouvez-vous en dire quelques mots…
- J’sais pas bien raconter, moi…
- Faites un effort…
- Bien oui, quoi… j’ai pas fait l’école du cinéma… mon frère s’appelle pas Dardenne, ni Daerden, ni Hardenne… ni rien du tout, je suis fils unique...
- Essayez quand même…
- C’est la suite de Kill Bill II. C’est donc Kill Bill III… Uma a fini son travail des cinq. Mais Bill n’est pas mort. Elle l’apprend à ses dépens. A nouveau enceinte du producteur du film, le jour de son mariage avec un de Fontin, un commando des Vipères lubriques débarque à l’église d’Esneux et abat tout le monde. Uma survit, sauvée par un ancien saxophoniste de chez Popol, Andréas Raskinovitch…
- C’était pas déjà dans le Kill Bill I ?
- T’as vu Tarantino à Esneux ? Y a quelqu’un qui connaît Popol en Amérique ?
- Non…
- Elle passe deux jours au CHU au lieu des quatre ans en clinique à Los Angeles. Elle est violée par un passant au Service de réanimation – c’est normal, m’sieu Monfils, vous feriez pas la même chose avec Uma Thurman ? - elle apprend sur La Meuse que le chef des Vipères lubriques s’est réfugié dans la ferme de De Chavanne. Mais, il a demandé à Sébastien qui fait prendre des personnalités différentes aux fermiers de la Jet Set, de le déguiser en Arthur. Alors, on sait pas qui est qui ? Il y aura la famille Anquetil avec la fille d’Anquetil, mais que c’est tellement compliqué qu’elle sait plus elle-même d’où elle sort, si c’est de sa grand’mère ou de sa sœur ; Loanna en pute – un rôle de composition ; Hallyday avec son bateau, en cale sèche dans la cour et son hôtesse dedans pour le hard ; Belmondo, l’acteur à moins que ce ne soit le coureur automobile, avec la fille de sa femme ; Raphaël, la dernière passion de Carla Bruni et son ex-beau père Bernard-Henry Lévy ; enfin Benjamin Castaldi qui raconte partout que sa mère, la fille de Simone, a été la maîtresse de Montand. Sont-ils vrais, sont-ils faux ?... Elle barre des noms sur sa liste. D’abord De Chavanne au grand soulagement des spectateurs… Elle le provoque au sabre…

film.JPG

… De Chavanne est découpé en quartiers, rangés dans une roue-carton géante de Maredsous. Avant cela Uma avait tué un inconnu, qui voulait lui dire qu’elle fasse attention de ne pas faire une fausse couche, car elle est toujours enceinte… Et elle regrette son crime gratuit.
- Comme dans Kill Bill I !...
- Exactement. Seulement le père n’est pas Tanrantino, ce n’est qu’à la fin qu’on révèle son identité…
- Aha ! C’est qui ?
- Le chef des Vipères lubriques, Bill lui-même déguisé en Arthur…
- C’est tout ?

film 5.JPG

- Dix-sept meurtres, quatorze combats à l’arme blanche, huit de karaté, neuf courses poursuites en voiture et trente deux cascades sur les toits d’Esneux, vous trouvez que c’est pas assez ?
- Evidemment…
- Uma croira avoir tué Bill déguisé en Arthur. En réalité, c’est impossible, attendu qu’Arthur était interprété par Patrick Bruel, donc il n’est pas mort. Ce qui fait qu’il y aura un Kill Bill IV à la poursuite d’Arthur !
- Là, je vous arrête…
- Oui, M’sieu Monfils, arrêtez-moi si je dis une connerie.
- Non, ce n’est pas ça… Je veux dire que si vous voulez avoir une chance de passer à la commission, il faut une chute morale. En Belgique, c’est comme ça…. Je pensais que le mot de la fin reviendrait au sosie de Louis Michel, interprété par Galabru, au milieu des morts de la ferme… un grand discours moral sur la violence des banlieues…
- Je pourrais peut-être mettre la scène en finale de Kill Bill IV, quand on s’apercevra que Bill, chef des Vipères lubriques était en réalité le mari d’Uma dans Kill Bill I qui a mis en scène sa mort pour coucher avec Liu Su, mais qu’une fois celle-ci exécutée par Uma, il se serait repenti dans Kill Bill IV, Arthur étant redevenu Arthur qui aurait alors une liaison avec l’ex-belle fille de Johnny qui serait la fille que le chanteur aurait eue avec Françoise Hardy du temps de son ménage avec Sylvie !
- Ecoutez, monsieur ???
- Monsieur Despentes.
- Vous êtes le fils de Virginie…?
- Non. Je suis l’enfant de Depardieu et de Jean-Pierre Foucault.
- Je ne comprends pas…
- Si ma mère a changé de sexe dès qu’elle a compris qu’un présentateur masculin avait un plus gros salaire sur TF1.
- Et qu’est-ce Despentes vient faire là-dedans ?
- Mon père a changé de sexe quand il a compris qu’une femme était plus « vendeur » dans l’édition pour venger les femmes des hommes, surtout pour des livres de cul !
- Et Depardieu, alors, c’est qui ?
- C’est mon père naturel.
- Eh bien, voilà, cher Monsieur Despentes, je vais en toucher un mot à José Happart.
- Il n’est pas ministre de l’agriculture ?
- Si, mais quand il était fermier, il a vendu des pommes à un producteur de cinéma qui était horticulteur avant de connaître les Frères Dardenne.
- C’est une grande famille le cinéma !
- A qui le dites-vous et pas que le cinéma !

Poster un commentaire